Ecole de Taiji Quan Kou-Chen Neuville en Ferrain : site officiel du club de wushu de NEUVILLE EN FERRAIN - clubeo

Taiji Quan Lun

4 avril 2014 - 14:56

Traité du Taiji Quan

Dès que vous bougez, tout le corps doit être léger et agile

En particulier, il doit être relié.
Qi (l'énergie vitale) doit être exicité vers l'activité,
Pendant que Shen (l'esprit) doit être stocké à l'intérieur.
A aucun endroit il ne doit y avoir d'insuffisance ou de déficience,
A aucun endroit il ne doit y avoir de trous ou de bosses,
Aucun endroit ne doit être raccourci ou hyper étendu.
La racine est dans les pieds;
La décharge est produite par les jambes,
La puissance qui contrôle est dans la taille,
Et l'apparence est dans la main et les doigts.
Depuis les pieds vers les jambes vers la taille,
Tout doit être complètement uniforme et accompli dans une respiration (littéralement, un Qi),
Qu'il s'agisse d'avancer ou de reculer.
Cela aboutira à une bonne synchronisation et à des mouvements corrects.
Si en certains endroits la synchronisation et le mouvement correct ne sont pas accomplis,
Les mouvements du corps deviennent arbitraires et désordonnés.
La maladie doit être cherchée dans la taille et les jambes.
Dessus et dessous, avant et arrière, gauche et droite sont tous comme ceci. 
En général cela est contrôlé par Yi (l'intention) et pas de façon extérieure.
S'il y a le haut, immédiatement il y a le bas;
S'il y a l'avant, immédiatement il y a l'arrière;
S'il y a la gauche, immédiatement il y a la droite.
Si Yi doit monter,
Yi pour descendre est là aussitôt.
Ou bien, si vous soulevez quelque chose,
Alors il y a Yi pour le fracasser vers le bas avec une force accrue.
De cette manière ses racines seront durement éprouvées
Et la destruction sera prompte et hors de doute.
Le vide et le substantiel doivent être clairement distingués.
Chaque endroit bien sûr a son propre équilibre de vide et de substantiel,
Chaque endroit consiste en cela, un vide et un substantiel.
Chaque partie du corps à son tour est suspendue ensemble,
Sans causer la moindre rupture.
Ce Chang Chuan (cette boxe longue),
Il est comme la grande rivière, le Chang Jiang,
Qui déferle et coule, sans interruption.
Des treize tactiques,
Peng, Lu, Ji, An, Cai, Lie, Zhou et Kao;
Ils sont les Huit Trigrammes.
Avancer, Reculer, se Tourner à Gauche, Regarder à Droite et se Stabiliser au Centre;
Ceux-là sont les cinq éléments.
Peng, Lu, Ji et An,
Sont les trigrammes Chien, Kun, Kan, Li, les quatre points cardinaux.
Cai, Lie, Zhou et Kao
Sont les trigrammes Sun, Chen, Tui, Ken, les quatre coins.
Avancer, Reculer, se Tourner à Gauche, Regarder à Droite et se Stabiliser au Centre;
Sont le Métal, le Bois, l'Eau, le Feu et la Terre.

Commentaires

INFO

C'est la rentrée...  Reprise des cours le lundi 11 septembre à 19h00 ! 

 

HORAIRES ET LIEU DES COURS

Les cours se déroulent au Dojo Pierre Myter

Allée des Sports - 59960 Neuville-en-Ferrain

 

Lundi: 19h à 20h

Jeudi: 18h30 à 19h30

LA FILIATION DE JESSY DEBARBIEUX

Je pratique le Taiji Quan depuis 2001.

 

Issus des arts martiaux externes, que j'ai pratiqué depuis mon plus jeune âge, j'ai été accueilli chaleureusement par ce club, qui ne comptait à l'époque que 3 élèves.

 

Aujourd'hui, j'enseigne humblement le Taiji Quan depuis 2006 et j'ai l'honneur de transmettre le savoir de mes maîtres:

- Me Frédéric Aubry, Diplômé d'Etat en Taiji Quan

- Me Roland Viaene, Grand Mâitre Zen et dont le savoir dans les arts martiaux est digne d'admiration, disciple de Me Deshimaru (Zazen), de Me Chou (Taiji Quan Ecole Li), de Me Sien Tsien (Taiji Quan Ecole Li), de Me Luo Kindao (Taiji Quan Ecole Yang) et de Me Chang Chen (Taiji Quan Ecole Wudang).

Ce savoir est celui du grand Taiji, c'est-à-dire l'approche des styles les plus répandus.

 

J'ai été profondément ému et honoré lorsque Frédéric Aubry m'a demandé de prendre sa relève et, bien que cette responsabilité soit importante, je m'efforce de l'assumer avec un profond respect pour cet héritage.

 

Je n'oublierai jamais non plus Me Nguyen Ngnoc-Than et Nguyen Ngnoc-Long (Professeurs de Tae Kwon Do) qui ont énormément compté dans mon parcours et m'ont apporté bien plus que des techniques martiales.

 

C'est à toutes ces personnes que je dois ce que je suis et, pour cela, je leur en serai éternellement reconnaissant...

 

Et je terminerai avec cette pensée:

"Je préfère être un bon professeur qu'un grand maître".