Dashou Ge

4 avril 2014 - 15:05

Chant des Mains qui combattent
Peng, Lu, Ji et An doivent être considérés sérieusement.
Le haut et le bas s'accompagnent mutuellement et l'adversaire trouve qu'il est difficile d'entrer.
Laissez-le attaquer avec une grande force,
Utilisez quatre taels pour déplacer mille catties.
Attirez l'adversaire dans son vide, harmonisez et déchargez promptement
Adhérez, gardez la continuité, soyez doux, suivez, ne perdez pas le contact ni ne résistez.
Cai, Lie, Zhou et Kao sont encore plus impressionnants,
En les utilisant il n'y a pas besoin d'y penser.
Si vous pouvez être léger et agile vous pouvez alors comprendre Jin (la force)
Accomplissez-le dans un cercle, mais pas avec les mains et les pieds désorganisés.
De plus le secret c'est:
Si l'adversaire ne bouge pas, je ne bouge pas.
Si l'adversaire bouge un peu, je bouge le premier.
Paraissez relaxé, mais ne vous relaxez pas.
Soyez prêt à bouger, mais ne bougez pas.
Jin est rompu , mais Yi (l'intention) est intacte.

Commentaires

INFO

C'est la rentrée...  Reprise des cours le lundi 11 septembre à 19h00 ! 

 

HORAIRES ET LIEU DES COURS

Les cours se déroulent au Dojo Pierre Myter

Allée des Sports - 59960 Neuville-en-Ferrain

 

Lundi: 19h à 20h

Jeudi: 18h30 à 19h30

LA FILIATION DE JESSY DEBARBIEUX

Je pratique le Taiji Quan depuis 2001.

 

Issus des arts martiaux externes, que j'ai pratiqué depuis mon plus jeune âge, j'ai été accueilli chaleureusement par ce club, qui ne comptait à l'époque que 3 élèves.

 

Aujourd'hui, j'enseigne humblement le Taiji Quan depuis 2006 et j'ai l'honneur de transmettre le savoir de mes maîtres:

- Me Frédéric Aubry, Diplômé d'Etat en Taiji Quan

- Me Roland Viaene, Grand Mâitre Zen et dont le savoir dans les arts martiaux est digne d'admiration, disciple de Me Deshimaru (Zazen), de Me Chou (Taiji Quan Ecole Li), de Me Sien Tsien (Taiji Quan Ecole Li), de Me Luo Kindao (Taiji Quan Ecole Yang) et de Me Chang Chen (Taiji Quan Ecole Wudang).

Ce savoir est celui du grand Taiji, c'est-à-dire l'approche des styles les plus répandus.

 

J'ai été profondément ému et honoré lorsque Frédéric Aubry m'a demandé de prendre sa relève et, bien que cette responsabilité soit importante, je m'efforce de l'assumer avec un profond respect pour cet héritage.

 

Je n'oublierai jamais non plus Me Nguyen Ngnoc-Than et Nguyen Ngnoc-Long (Professeurs de Tae Kwon Do) qui ont énormément compté dans mon parcours et m'ont apporté bien plus que des techniques martiales.

 

C'est à toutes ces personnes que je dois ce que je suis et, pour cela, je leur en serai éternellement reconnaissant...

 

Et je terminerai avec cette pensée:

"Je préfère être un bon professeur qu'un grand maître".